Le chemin de l’autonomie chez l’enfant

L’acquisition de l’autonomie est une étape très importante dans la vie d’un enfant. Elle l’aide à construire un lien social et une relation affective avec ses entourages. Le chemin de l’autonomie se distingue surtout par l’auto apprentissage. Son environnement physique doit lui permettre de s’engager dans des activités essentielles à son développement. Comment tenir compte de ce besoin et quels sont les rôles des parents ?

Étape de l’autonomie

Avant même d’être capable de marcher, un enfant développe déjà son autonomie en commençant par ramper, marcher à quatre pattes, à pouvoir saisir un objet, etc. Dans ce domaine, chaque enfant aura son propre rythme. Si certains peuvent avoir toutes ces capacités mêmes dès leur plus jeune âge, pour d’autres, il faudra encore attendre un bon moment. Cette capacité à être autonome se développe petit à petit à force que l’enfant grandisse. Il commence à se tenir à table et utiliser sa cuillère pour manger. Puis, il sera aussi capable d’enlever lui-même ses vêtements. Plus tard, il pourra enfin s’habiller seul et brosser ses dents. Ensuite, il sera capable de laver, de sécher ses mains puis à aller sur le pot sans l’aide de ses parents.

Les rôles des parents

Et l’on sait donc que l’autonomie est la capacité de faire des choses par soi-même. Toutefois, il ne faut pas confondre autonomie et liberté absolue. C’est à ce moment que les parents doivent jouer leurs rôles. À chaque étape, il est essentiel d’encourager l’enfant pour toute réussite et à chaque fois qu’il essaie de développer ses compétences. De préférence, montrez-lui que vous êtes fière de son progrès. Le chemin vers l’autonomie est très long, la patience est donc de mise. Plus votre enfant s’entraîne, plus il aura du succès. Malgré tout, il est impératif que vous gardiez toujours un œil sur lui surtout lorsqu’il tente d’expérimenter de nouvelles choses.