La toilette intime de bébé

La toilette chez bébé est primordiale, aussi bien pour sa santé que pour son bien-être quotidien. C’est un véritable moment de partage entre les parents et l’enfant. Avant de mettre une couche propre au bébé, il faut bien nettoyer ses organes génitaux, et qu’il ait le postérieur impeccable. Vous devez bien gérer le bain de votre enfant, voici nos quelques conseils.

Les petites fesses propres, toujours propres

Bien souvent, la toilette intime du bébé, va de pair avec le change. C’est le cycle le plus délicat et le plus répétitif dans la vie d’un tout petit. Cet acte quotidien peut abîmer la peau de bébé en raison des urines et des selles souvent irritantes. Essuyez- les avec la façade de la couche, puis repliez- la sur l’arrière. Une fois la couche retirée, choisissez plutôt  une lingette ou un coton humidifié pour essuyer l’enfant, toujours d’avant en arrière. Après cela, n’hésitez pas à sécher bébé sans frotter ou d’appuyer trop fort, pour éviter toute irritation sur les organes fragiles. Il faut toujours commencer par le ventre, en allant vers les fesses. Nettoyer les petits garçons et les petites filles n’est pas pareil, alors n’oubliez pas de diriger le pénis des petits vers le bas, au moment où vous remettez sa couche, pour qu’ils ne se mouillent plus le nombril.

Nettoyez les plis afin d’éviter l’irritation

Avant d’enfiler la couche propre de l’enfant, il est conseillé de nettoyer avec un autre coton humide les plis, en glissant de l’intérieur vers l’extérieur. Évitez de toucher ses organes génitaux. C’est pour protéger la peau de l’humidité et de la sueur. Une fois séché, appliquez de la poudre de toilette, pour éliminer les salissures entre leurs bourrelets, et là encore éviter de provoquer des irritations. Ça y est, bébé est propre, il est à présent temps de prendre soin de vous !